Tous les résultats des sociétés du CAC 40 en un coup d’oeil

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
La saison des résultats trimestriels bat son plein et voit chaque jour des sociétés du CAC 40 publier leurs comptes. Retrouvez ici l'essentiel à savoir pour chacune d'entre elles et le calendrier des annonces à venir.

Si l’été est la saison des chassés-croisés sur les routes des vacances, c’est aussi le moment où se succèdent les publications des trimestriels d’entreprise. Pour s’y repérer, voici un bilan des résultats déjà publiés par 
les sociétés du CAC 40.

des résultats mercredi 31 juillet après des résultats mercredi Liquide
Publication des résultats mardi des résultats jeudi L’analyse :

Le groupe informatique français

a vu son activité d’installation et d’orchestration de serveurs décliner de 0,6 % au deuxième trimestre. Mais ses progrès attendus aux Etats-Unis et l’engouement pour le cloud hybride pourraient l’aider dans la seconde partie de l’année.

Les chiffres à retenir : L’entreprise enregistre un chiffre d’affaires de 5,74 milliards d’euros au premier semestre, en croissance à périmètre constant de 0,8 % (hors Worldline dont Atos s’est désengagé). Le résultat net a baissé de 21 % à 180 millions des résultats jeudi Paribas
Publication des résultats mercredi des résultats jeudi des résultats mardi L’analyse : Si les effets du plan de transformation commencent à porter ses fruits en France, son premier marché,
Carrefour reste à la peine

dans l’Europe de l’ouest. La filiale brésilienne affiche, elle, une accélération de sa croissance.

Le chiffre : Le résultat opérationnel courant (ROC) progresse de 3,5 % à taux de changes constants à 618 millions d’euros, sur des ventes en hausse de 3,5 % en données comparables, à Agricole SA
Publication des résultats vendredi L’analyse : Le 
numéro un mondial du yaourt

se redresse en Chine après trois trimestres de recul et accélère sa croissance (+2,5 %). Il a aussi confirmé ses objectifs financiers pour 2019 et 2020.

Le chiffre à retenir : Sa marge opérationnelle progresse pour le septième semestre Systemes

L’analyse :

L’éditeur de logiciels

de conception industrielle enregistre un chiffre d’affaires en hausse de 17 %, à 1,93 milliard d’euros, au premier semestre. L’acquisition pour 5,8 milliards de dollars de Medidata est sur les rails.

Le chiffre à retenir : La société augmente son objectif de bénéfice net par action (entre 3,45 euros et 3,50 euros) à la faveur d’une révision des taux de des résultats mardi des résultats mercredi L’analyse :

Le groupe de luxe

a réalisé un bon premier semestre, avec des ventes toujours portées par le succès de sa maroquinerie, particulièrement en Chine. La progression des ventes en magasin reste également solide.

Le chiffre à retenir : L’Asie (hors Japon) « poursuit sa performance remarquable » avec une croissance des ventes de L’analyse : Même si la croissance de Gucci ralentit après deux années de très forte progression, la santé de la marque italienne permet au géant du luxe d’enregistrer au premier semestre 2019 une hausse marquée de son chiffre d’affaires et de son résultat opérationnel. Si Yves Saint-Laurent tient toujours le bon fil, la maison Bottega Veneta est encore en pleine phase de relance.

Le chiffre à retenir : Sur l’ensemble du semestre, le résultat opérationnel courant a grimpé de 26,7 % à 1,89 milliard d’euros, et sa marge a pris 220 points de base au niveau record de L’analyse :

Le numéro un mondial du luxe

(propriétaire des « Echos ») voit son chiffre d’affaires progresser de 12 % au premier semestre, à 25,1 milliards d’euros. Le groupe évoque un « environnement porteur » malgré « un contexte géopolitique incertain ».

Les chiffres à retenir : C’est la première fois que les ventes passent la barre des 25 milliards sur un semestre et que le résultat opérationnel courant dépasse les 5 milliards (5,3 milliards, des résultats mardi des résultats mardi L’analyse : Sur les six premiers mois de l’année, Bibendum a plutôt bien résisté aux vents contraires. Alors que les ventes de voitures neuves sur la planète ont plongé de 7 %,
le fabricant de pneumatiques

n’a vu ses volumes reculer que de 0,9 %, grâce à la bonne tenue des ventes des pneus pour poids lourds et pour engins miniers.

Le chiffre à retenir : L’endettement du groupe a gonflé ce semestre de 2,6 milliards d’euros, portant le ratio dette nette sur fonds propres de 31 % à 54 %. Une bonne partie de ce bond (815 millions) est due à un changement de normes comptables, mais le groupe s’est aussi endetté pour payer ses dividendes (665 millions) et financer son activité (cash flow libre négatif de L’analyse : Après avoir baissé au premier trimestre, une première en deux ans, les ventes de 
l’opérateur télécoms

en France ont légèrement augmenté au deuxième trimestre. Cette fois, Orange est surtout chahuté en Espagne, tandis que l’Afrique continue de tirer la croissance.

Le chiffre à retenir : Sur le semestre, les ventes accusent toujours un repli (0,9 %), à 8,8 milliards d’euros, pour un résultat d’exploitation à 1,6 milliard Ricard
Publication des résultats annuels jeudi L’analyse : Le constructeur 
défie la crise de l’automobile

et a dégagé des résultats record malgré la baisse de ses ventes. Son bénéfice opérationnel courant a augmenté de 10,6 % sur les six premiers mois de l’année, à 3,3 milliards d’euros.

Le chiffre à retenir : Sa marge opérationnelle a atteint 8,7 %, un nouveau record pour le groupe et un niveau insolent pour un constructeur automobile L’analyse : Le 
numéro trois mondial de la communication

a connu une panne de croissance à cause notamment de la méforme de la publicité traditionnelle aux Etats-Unis. Il a abaissé sa prévision de chiffre d’affaires pour 2019 et a annoncé être moins ambitieux pour 2020.

Le chiffre à retenir : Son revenu net s’affiche en hausse de 1,7 % à 4,352 milliards, pour le premier L’analyse : Le Losange a plutôt limité la casse au premier semestre, malgré le repli du marché automobile mondial et les négociations complexes et chronophages menées ces derniers mois avec Nissan et Fiat-Chrysler. Son chiffre d’affaires est en baisse de 6,4 %, à 28 milliards d’euros.

Le chiffre à retenir : Plombé par la
dégringolade financière de son allié Nissan,

le résultat net chute de moitié, à un peu plus de 1 milliard des résultats le lundi L’analyse : Le géant français des matériaux de construction a bénéficié au premier semestre 2019 du dynamisme inattendu dans le bâtiment en France, et des effets du changement d’organisation du groupe, notamment au Brésil. Saint-Gobain anticipe une nouvelle progression de son résultat d’exploitation au second semestre.

Le chiffre à retenir : Le résultat d’exploitation s’affiche en croissance de 8,3 %, à 1,6 milliard, soit sensiblement au-dessus de la progression attendue entre 4 % et Electric

L’analyse :

Le spécialiste des équipements électriques et de la gestion de l’énergie

revoit ses perspectives en hausse après un premier semestre record. L’impact de la guerre commerciale se fait sentir en Chine, mais il est compensé par des activités en forte croissance comme l’alimentation électrique des « data centers ».

Le chiffre à retenir : Son résultat d’exploitation devrait progresser de 6 % à 8 % pour l’ensemble de l’exercice 2019 (contre une croissance de 4 % à 7 % prévue Générale
Publication des résultats jeudi L’analyse : Le 
groupe de restauration collective

et des titres de services prépayés a continué d’accélérer au dernier trimestre avec une croissance de 4,2 %, mais il a perdu plusieurs contrats et la fin d’année s’annonce plus délicate.

Le chiffre à retenir : Sur les neuf premiers mois de son exercice décalé, il a enregistré une croissance de L’analyse : Dans un contexte de tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis qui affectent ses clients et de stagnation du marché du smartphone,
le fabricant franco-italien de puces électroniques

 constate une baisse de 4,2 % de son chiffre d’affaires par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. Son résultat opérationnel chute, lui, de 32 % (à 196 millions de dollars).

Le chiffre à retenir : Le groupe revoit à la baisse son objectif de chiffre d’affaires pour l’année et table sur total compris entre 9,35 et 9,65 milliards de retour dans l’indice CAC 40 en juin après treize ans d’absence, le groupe de défense publiera ses résultats semestriels le mercredi L’analyse : Le 
groupe de services pétroliers

 a vu son bénéfice reculer au deuxième trimestre pour des questions financières mais a enregistré des commandes « record » qui lui permettent de revoir à la hausse certains objectifs.

Le chiffre à retenir : Le franco-américain a enregistré des prises de commandes d’un total de 11,2 milliards de dollars au dernier L’analyse : En chute de 26 % sur un an au dernier trimestre, les bénéfices de la compagnie ont été plombés par la baisse des cours du pétrole et du gaz, mais aussi par le recul des volumes et des marges dans le raffinage.

Le chiffre à retenir : Le résultat net ajusté, référence du secteur de l’énergie, a lui aussi chuté de 19 %, en deçà des prévisions des des résultats mercredi Environnement
Publication des résultats jeudi des résultats mercredi L’analyse : Vivendi réalise une belle performance sur ce semestre porté par le dynamisme du label de musique Universal Music Group (UMG), sa première activité, dont le chiffre d’affaires a augmenté de 24 % à 3,3 milliards d’euros, et annoncé que le processus pour en céder 50 % du capital, prévu cette année, s’était poursuivi avec la sélection des banques conseil.

Les chiffres à retenir : Le géant français des médias a plus que triplé son bénéfice net part du groupe au premier semestre, à 520 millions d’euros, sur un chiffre d’affaires de 7,4 milliards d’euros en progression de 13,6 %.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!