L’ex-stratège d’Emmanuel Macron recruté par Bernard Arnault

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Via sa boîte de conseil, Ismaël Emelien vient de signer un contrat avec le numéro un mondial du luxe.

L’ancien conseiller spécial du chef de l’État n’aura pas perdu de temps avant de rebondir. Six mois après avoir quitté ses fonctions, Ismaël Emelien vient d’être engagé comme consultant chez LVMH, annonce Mediapart. En effet, le géant du luxe vient de signer un contrat avec Unusual, la petite société de conseil créée en juin dernier par Ismaël Emelien. Le co-auteur de l’essai “Le progrès ne tombe pas du ciel” (Fayard), accompagnera stratégiquement le groupe de Bernard Arnault “essentiellement sur les sujets liés à l’environnement”. Une information confirmée par un porte-parole de LVMH qui précise qu’il s’agit d’une “mission de consulting, de quelques jours par mois”.
⋙ Lire aussi Nouvelle démission à l’Elysée : Ismaël Emelien, conseiller spécial de Macron, quitte le navire
Contacté par Le Figaro, Ismaël Emelien s’est dit “très heureux que LVMH fasse désormais partie des clients de (sa) structure”. “La transition environnementale ne pourra être menée à bien qu’en impliquant les entreprises”, a-t-il par ailleurs insisté. De son côté un porte-parole de LVMH a confirmé l’existence de cette “mission de consulting, de quelques jours par mois”. Officiellement, Ismaël Emelien avait quitté ses fonctions de conseiller spécial du président pour “défendre le progressisme”. “Cest là que je serai le plus utile”, déclarait-il en février dernier.
Cité dans l’affaire Benalla
Grand artisan de la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle, Ismaël Emelien a vu son image se ternir avec l’affaire Benalla. Il est soupçonné d’avoir récupéré illégalement les images de vidéosurveillance du 1er mai, place de la Contrescarpe, où l’on voit l’ancien chargé de mission de l’Élysée s’en prendre à des manifestants. Des enregistrements qui ont atterri dans les mains d’Alexandre Benalla.
⋙ Lire aussi LVHM, Ricard… les héritiers sont-ils en mesure de reprendre le groupe familial ?
Ismaël Emelien n’est pas le seul proche du président à avoir rapidement retrouvé un emploi après avoir quitté le navire. L’ex-directeur de la communication, Sylvain Fort, a quant à lui rejoint en septembre la société d’investissement de François Pinault, Artemis, rapporte Le Figaro.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!