Le grand retour de Cacolac

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les objectifs de Cacolac ont été atteints avec un an d'avance. Signe de la bonne santé de l'entreprise historique.

Tout va bien pour Cacolac, qui fête ses 65 ans. Pourtant, en 2011, tout semblait presque perdu d’avance lorsque la famille fondatrice du produit perd le contrôle de son entreprise au profit de l’holding Trixaim Investissements, dont l’objectif est d’augmenter considérablement la puissance de la marque. Après quatre ans, les résultats ne sont pas là et il faudra attendre 2015 pour voir Cacolac renouer avec les bénéfices. Une année qui n’est pas sans sens puisqu’elle va de pair avec le retour de la famille Maviel aux manettes. Soutenue par deux fonds d’investisseurs privés, Irdi et de la région Nouvelle Aquitaine, Cacolac va mieux et le prouve à travers son chiffre d’affaires. Il va passer de 3 millions d’euros en 2015, à 11,5 millions d’euros en 2018. Cacolac a donc augmenté son chiffre d’affaires de 57 % en trois ans grâce à de nouvelles activités, rapportent Les Échos.
En effet, l’entreprise a décidé de se lancer dans la déclinaison de sa boisson chocolatée. Elle est maintenant proposée sur le marché en plusieurs parfums. Cette boisson assure 60 % de ses ventes totales qui sont surtout réalisées dans les circuits de grandes distributions et en France. Pour le reste, Cacolac fait du remplissage. “Nous le faisons pour des boissons laitières stérilisées fabriquées par d’autres entreprises, qui vendent en Europe et dans le monde”, explique Christian Maviel, directeur de Cacolac. “Notre troisième vecteur de développement vient du remplissage de canettes de vins. Beaucoup de rosé conditionné pour le compte de négociants du sud de la France. Le blanc démarre et dans une moindre proportion le rouge”.
Encore des projets à venir
Ces bouteilles rencontrent essentiellement un succès outre-Atlantique. “Les jeunes Américaines adorent avoir leurs canettes de vin comme leurs petits amis ont leur canette de bière”, affirme encore le président de Cacolac. Pour accroître encore plus le chiffre d’affaires de son entreprise, il affirme avoir de nombreuses idées en tête comme agrandir les points de vente de ses boissons.
>>> Lire aussi Chiffres d’affaires, nombre de visiteurs… Les chiffres fous d’Ikea pour l’exercice 2018-2019

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!