Porsche et Boeing s’associent pour construire des voitures volantes pour les riches

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le constructeur automobile imite la concurrence avec ce projet, mais veut proposer des véhicules "premium".

Il faut désormais ajouter un nom à la liste des entreprises travaillant sur le concept de voitures volantes. Comme l’explique The Verge, Boeing et Porsche ont annoncé s’associer par un protocole d’entente non exclusif, afin de “créer une équipe internationale pour traiter divers aspects de la mobilité aérienne en ville”. En ligne de mire ? Le marché “des véhicules premium”. Selon le média américain, le terme “premium”, que l’on peut traduire ici par “haut de gamme”, signifierait que les deux poids lourds ne vont pas s’adresser aux personnes lambda, mais bien aux plus aisées.
Aurora Flight Service, filiale de Boeing qui a travaillé sur un avion électrique automne, sera également associée au projet. “Porsche cherche à renforcer son statut de constructeur de voitures de sport en devenant une marque de premier plan en matière de mobilité premium. À long terme, cela pourrait signifier entrer dans la troisième dimension du voyage”, explique Detlev von Platen, membre de la direction Ventes et marketing chez Porsche AG, dans un communiqué.
⋙ Lire aussi Les voitures volantes, fantasme éternel ou réalité à portée de main ?
Aucune date de lancement précisée
“Nous combinons les forces de deux sociétés mondiales de premier plan pour répondre à un segment de marché potentiel de demain”, ajoute-t-il. Le constructeur allemand souligne avoir commandé une étude en 2018 selon laquelle le marché de la mobilité urbaine aérienne devrait s’accélérer pour 2025. “Porsche et Boeing conjuguent ingénierie de précision, style et innovation pour accélérer la mobilité aérienne en milieu urbain”, a renchéri Steve Nordlung, vice-président et manager général de Boeing NeXt.
⋙ Lire aussi Bientôt des voitures volantes? Le Japon y croit
Boeing travaille déjà de son côté avec Uber sur un projet de taxis volants, qui doivent être mis sur le marché en 2020. Airbus, son principal concurrent dans l’aéronautique, envisage de lancer son propre réseau de taxis volants, rappelle The Verge. Peu de détails ont pour l’instant filtré sur ce “mariage”. Aucune date n’est par exemple évoquée dans le communiqué pour les premiers tests de ces voitures volantes Boeing/Porsche.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!