Grève à la SNCF, la FDJ devra payer plusieurs millions à l’Etat pour sa privatisation… Le flash éco du jour

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Retrouvez l'essentiel de l'actu éco du jour dans le flash réalisé par Capital.

L’Info pratique Capital. La grève se poursuit à la SNCF sur l’axe atlantique aujourd’hui. Le trafic est toujours fortement perturbé selon le site de la SNCF. En cause : un mouvement social au Technicentre de Châtillon (Hauts-de-Seine) prévu pour durer jusqu’au 31 octobre. Selon un porte-parole de la compagnie, “quatre trains sur cinq” circulaient hier sur cet axe. La tension sociale ne retombe pas au sein de la SNCF à quelques jours du départ de Guillaume Pépy de la présidence. Le dialogue semble bloqué entre la direction et les syndicats.
Le chiffre du jour : 380 millions. C’est la somme que la Française des Jeux doit verser à l’Etat en contrepartie de l’octroi de droits exclusifs pour exploiter des jeux de loterie et de paris sportifs, selon un avis paru hier au Journal officiel. La privatisation de la FDJ est prévue pour novembre. La société de jeux de loterie et de paris sportifs devra verser cette somme avant le 30 juin 2020. En 2018, les mises jouées à la FDJ ont atteint 15,8 milliards d’euros, en hausse de 4,4% par rapport à 2017. Au cours du premier semestre 2019, elles ont progressé de 7% et le chiffre d’affaires de 5% par rapport à la même période l’an passé.
Le Coup de gueule est passé par un retraité du Lot. L’homme a attaqué en justice l’État français qui lui interdit de faire rouler son camping-car XXL. Il faut dire que l’engin, dans lequel il a investi plus de 700.000 euros, est un curieux assemblage d’un tracteur baptisé “Ulysse” et d’une remorque semi-portée nommée “Pénélope”. Le tout est équipé de panneaux solaires orientables et d’une “station d’épuration intégrée”. Un projet que le retraité de 70 ans a débuté en 2006 et qui est aujourd’hui à l’arrêt. Il demande 522.000 euros de dédommagement à l’État français. Il reproche à la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement de Basse-Normandie de ne pas l’avoir prévenu de l’impossibilité de faire rouler son engin lors du contrôle technique.
On termine avec le film le “Joker”. Le long-métrage de Todd Phillips est devenu, ce week-end, le plus gros succès de tous les temps au box-office mondial pour un film R-Rated, c’est-à-dire interdit aux moins de 17 ans non accompagnés aux États-Unis. Le long-métrage porté par Joaquin Phoenix a généré 788 millions de dollars de recettes à travers le monde. C’est cinq millions plus que “Deadpool” qui détenait le record depuis 2016 avec 783 millions de dollars.
> Réécoutez et abonnez-vous à ce podcast sur vos plateformes favorites (Spotify, Deezer, Apple Podcasts, Google Podcasts, Soundcloud…) ainsi que sur les enceintes connectées Google Home, Amazon Echo et Apple HomePod.
> La saga des marques, 21 millions (sur les cryptomonnaies)… retrouvez tous les podcasts de Capital et de Prisma dans notre espace dédié.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!