La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Actualité des sociétés, statistiques économiques, analyse technique du CAC40, Wall Street… tout ce qu’il faut savoir pour cette séance de Bourse.

La Bourse de Paris se maintient sur ses plus hauts, après une réunion de la Réserve fédérale américaine qui a rassuré en baissant, sans surprise, ses taux directeurs et en envisageant un statu quo pour la suite. Le CAC 40 est à l’équilibre une quarantaine de minutes après l’ouverture de la séance. La veille, il a fini en hausse de 0,45%, à 5.765,87 points, soit son niveau le plus haut de l’année. Wall Street a progressé, l’indice S 500 inscrivant même un nouveau record, dans la foulée de la Fed.
La Banque centrale américaine (Fed) envisage de faire une pause, après avoir annoncé mercredi une baisse des taux d’intérêt, la troisième d’affilée dans un effort pour soutenir la croissance des Etats-Unis qui ralentit. La politique monétaire “est au bon niveau”, a estimé Jerome Powell, le président de la Fed, au cours d’une conférence de presse. “L’humeur est à l’optimisme après la nouvelle baisse des taux de la Fed”, a résumé David Madden, un analyste de CMC Markets.
>> A lire aussi – Taux d’intérêt : Donald Trump met encore la pression sur la Fed
La Banque du Japon (BoJ), pour sa part, a maintenu jeudi sa politique monétaire inchangée, tout en abaissant pour la énième fois ses prévisions d’inflation et de croissance.
Du côté des indicateurs, l’activité manufacturière en Chine s’est inscrite en octobre à son plus bas niveau depuis huit mois. La première estimation de la croissance au troisième trimestre en zone euro est attendue, tout comme son inflation en octobre et l’inflation française pour le même mois ainsi que les dépenses et revenus des ménages aux Etats-Unis.
>> Notre service – Testez notre comparateur de Comptes-Titres pour passer vos ordres de Bourse au coût le plus bas
Les valeurs à suivre aujourd’hui
PEUGEOT
Les deux constructeurs automobiles PSA et Fiat-Chrysler ont annoncé jeudi être tombés d’accord “à l’unanimité” pour mettre en oeuvre “une fusion à 50/50 des activités des deux groupes” afin de créer une nouvelle entité qui serait basée aux Pays-Bas.
FAURECIA
PSA a annoncé qu’il envisageait de céder ses parts au sein de l’équipementier, si la fusion avec l’italo-américain Fiat-Chrysler se concrétise.
BNP PARIBAS
Contrairement à nombre de ses concurrents européens, le groupe bancaire a vu progresser au troisième trimestre ses activités, particulièrement sa banque de financement et d’investissement, malgré un bénéfice pénalisé en partie par une comparaison annuelle défavorable.
SAFRAN
Le groupe aéronautique a publié un chiffre d’affaires en hausse de 15,6% au troisième trimestre, à 6,18 milliards d’euros, porté par son activité moteurs malgré les déboires du Boeing 737 MAX qu’il équipe.
>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés
SANOFI
Le géant pharmaceutique a vu son bénéfice net plonger de 22,3% à 1,77 milliard d’euros au troisième trimestre, en raison d’un effet de base défavorable, mais il a confirmé jeudi son objectif annuel.
AMUNDI
Le poids lourd mondial de la gestion d’actifs, a vu son bénéfice net au troisième trimestre 2019 progresser de 4% et a enregistré une collecte record de 42,7 milliards après trois trimestres négatifs consécutifs.
ALTRAN
Le groupe de technologie a publié un chiffre d’affaires en hausse de 6,5% à 778,9 millions d’euros pour son troisième trimestre, conforme à ses attentes et à ses “objectifs à moyen terme”.
AIR FRANCE-KLM
Le groupe a annoncé un bénéfice net en baisse de plus de moitié au troisième trimestre par rapport à la même période de 2018 à 366 millions d’euros, une chute due notamment à l’impact de la sortie de l’A380 de sa flotte, dans un contexte “difficile” pour l’aérien.
EUTELSAT
L’opérateur européen de satellites a publié un chiffre d’affaires en recul de 5,2% sur le premier trimestre de son exercice décalé 2019-2020, à 317,6 millions d’euros, mais il a confirmé ses objectifs d’ici au 30 juin.
MAISONS DU MONDE
Le distributeur de meubles et d’objets de décoration a abaissé sa prévision de rentabilité pour 2019, la hausse des droits de douane aux États-Unis et des ouvertures de magasins tardives ayant pénalisé sa filiale aux Etats-Unis Modani.
UBISOFT
Affecté par des retards et de mauvaises performances, l’éditeur de jeux vidéo a dégagé un bénéfice net tout juste positif au premier semestre de son exercice décalé 2019-2020, à 909.000 euros, sur un chiffre d’affaires en baisse de 9,1% à 697,5 millions d’euros.
EUROPACORP
La procédure de sauvegarde de la société de Luc Besson, en grande difficulté financière, a été prolongée de six mois afin de restructurer les dettes du groupe.
>> Notre service – Investissez dans des sociétés innovantes et à fort potentiel de valorisation avant leur introduction en Bourse
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> En vidéo – Une grande banque d’Europe va taxer les dépôts de plus de 100.000 euros

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!