Ce jeudi, les chômeurs se mettent en “grève”

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Depuis quatre ans, durant une journée, des citoyens protestent contre la privation d’emploi et effectuent des travaux utiles pour la société mais non réalisés.

Ce sont plusieurs milliers de personnes qui vont participer à la grève du chômage ce jeudi 7 novembre à travers la France. Un événement organisé depuis quatre ans par l’association Territoires zéro chômeur de longue durée (TZCLD) pour protester contre la privation d’emploi. “Lorsque les salariés sont mécontents de leurs conditions de travail, ils font la grève. De la même façon, lorsque les chômeurs de longue durée sont mécontents de la pénurie d’emploi, ils font la grève du chômage : ils se mettent au travail en réalisant des travaux utiles”, explique l’association dans un communiqué.
Concrètement, ce 7 novembre, les participants à la grève du chômage vont effectuer des travaux utiles pour la société mais non réalisés comme le ramassage de recyclables, le nettoyage de ruelles, l’entretien des cimetières ou la mise en valeur du patrimoine. Le but est de montrer la capacité des chômeurs de longue durée à “réaliser des travaux utiles et leurs savoir-faire” et de montrer “l’existence de travaux utiles non réalisés sur le territoire, qui sont pourtant essentiels”, détaille l’association.
800 CDI signés
L’organisme a été créé en 2016 et s’appuie sur le fait qu’il existe une multitude de besoins non satisfaits de travaux utiles, explique Ouest-France. Elle considère également que le chômage de longue durée coûte cher, car il engendre de nombreuses dépenses et manques à gagner que la collectivité prend à sa charge. Avec ce constat, TZCLD propose d’utiliser cet argent pour financer des emplois manquants et permettre aux personnes exclues du monde du travail de retrouver un emploi utile.
>> A lire aussi – Assurance-chômage : salariés, demandeurs d’emploi, indépendants, voici tout ce qui change pour vous au 1er novembre
A terme, l’idée est de donner à ces chômeurs longue durée des CDI dans le secteur de l’économie sociale et solidaire sans concurrencer des activités existantes, détaille de son côté France 3. Après quatre ans d’expérimentation, 800 CDI ont ainsi été créés dans toute la France alors que 10 territoires se sont lancés dans l’aventure jusqu’à l’année prochaine.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!