Il se vante d’avoir trompé une compagnie aérienne et perd tous ses miles

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

L’homme s’est vanté sur Facebook d’avoir pu embarquer en cabine son chat jugé "trop lourd" pour un tel voyage.

Il aurait mieux fait de ne rien dire. Mikhaïl Galine s’est vu retirer, mardi 12 novembre, tous ses points de fidélité auprès d’Aeroflot après un post sur Facebook. L’homme a en effet menti sur le poids de son chat, trop lourd pour voyager en cabine, en lui substituant un autre animal lors de l’enregistrement, explique le site Russia Beyond. L’homme avait raconté la semaine dernière sur le réseau social l’histoire de son chat Victor, trop lourd pour être accepté en cabine au cours d’une escale à Moscou, lors d’un vol entre la Lettonie et Vladivostok (Extrême-Orient russe).
Le jeune homme a ainsi expliqué que son chat “faisait plus de 10 kg, un poids non autorisé en cabine”, puisque la limite fixée par Aeroflot est de 8 kg. Ne voulant pas laisser son animal en soute, le jeune homme a reporté son départ de Moscou et s’est mis à la recherche “d’un chat similaire, mais plus léger”. Un animal qu’il finit par dénicher. Il retourne donc à l’aéroport avec “le chat, le double du chat et ses propriétaires” avant de s’enregistrer en classe affaires avec Victor grâce à cette substitution.

По многочисленным просьбам.
Путешествие кота Виктора по маршруту Рига – Москва – Владивосток выявило 2 лишних кг у…Posted by Mikhail Galin on Tuesday, November 5, 2019

Retrait de miles
L’affaire aurait pu s’arrêter là si Mikhaïl Galine n’avait pas posté sur Facebook une image de son gros chat, confortablement installé dans l’avion avec une coupe de champagne à ses côtés, explique 20 Minutes. Le buzz provoqué par le message est ainsi arrivé jusqu’aux oreilles de la compagnie aérienne flouée et le moins que l’on puisse dire c’est qu’Aeroflot n’a pas vraiment apprécié la plaisanterie.
>> A lire aussi – Pour économiser 40 euros, des compagnies aériennes surchargent leurs avions en carburant
Images de vidéosurveillances à l’appui, le transporteur russe a ainsi prouvé l’échange de chats lors de l’enregistrement et a “pris la décision de retirer ce passager de son programme de fidélité. Tous les miles qu’il a collectés seront annulés”. Un coup dur pour le jeune voyageur. Selon Russia Beyond, Mikhaïl Galine est en effet un grand voyageur et possédait 400.000 miles, soit l’équivalent de plusieurs milliers d’euros de vols.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!