Les bus de la RATP sont-ils sûrs?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Selon la CGT, 70% des bus du secteur nord de Paris seraient dangereux pour la sécurité des voyageurs.

C’est un constat inquiétant qu’a dévoilé un agent CGT de la RATP cette semaine. Selon le syndicat, le réseau de bus parisien serait en piteux état : pneus prêts à éclater, rétroviseurs rafistolés avec du ruban adhésif ou soufflets éventrés, 70% des engins du secteur nord de Paris seraient dangereux pour la sécurité des voyageurs, révèle franceinfo. Selon Ahmed Berrahi, le secrétaire général CGT-RATP, “leurs bus ne fonctionnent pas. Il faut savoir qu’il y a un an et demi, un Roissybus a pris feu sur l’autoroute, avec des passagers à l’intérieur”.
Cet agent de la RATP a pris une série de photos pour témoigner de l’état du réseau. Il poursuit : “Au centre de bus de Flandres (Seine-Saint-Denis), deux bus ont brûlé il n’y a même pas deux semaines. Ils laissent leurs bus à la dérive”. Des accusations face auxquelles la direction de la RATP n’a pas souhaité se prononcer. Elle dénonce, en revanche, les méthodes de l’agent CGT qui a pris les clichés dans le cadre d’une opération syndicale de contrôle des bus.
5.200 bus quotidiens
Ahmed Berrahi a ainsi été convoqué par la direction et devrait prochainement être fixé sur une éventuelle sanction après cette action syndicale. Une situation qui déplore la CGT-RATP. “Au lieu de le convoquer, la direction devrait le féliciter parce qu’il a mis en lumière les carences de la RATP en termes de sécurité”, a précisé à franceinfo Semil Kaygisz, membre du syndicat. Au total, 5.200 bus circulent chaque jour en Île-de-France.
>> A lire aussi – Comment la patronne de la RATP justifie son énorme hausse de salaire
En avril dernier, le réseau de la RATP a vécu un véritable “big bang” avec des profondes modifications effectuées sur les trajets en bus dans Paris. Un nouveau réseau qui doit coûter quelque 40 millions d’euros de plus par an et qui a entraîné l’achat de 100 nouveaux autobus.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!