Wizz Air, Transavia, EasyJet… on connaît les grands gagnants de la faillite d’Aigle Azur

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le gestionnaire des créneaux horaires en France a annoncé les heureux élus dans la redistribution des 12.335 créneaux horaires laissés vacants à Orly par la faillite de la deuxième compagnie aérienne française.

La faillite d’Aigle Azur a fait des heureux. Les 12.335 créneaux horaires laissés vacants à l’aéroport d’Orly par la faillite de la deuxième compagnie aérienne française en septembre dernier ont été redistribués. C’est Cohor, l’organisme en charge de la gestion et de l’attribution des droits de décollage et d’atterrissage à Orly qui a décidé de la nouvelle répartition dans cet aéroport où les slots sont chers. Ces places ne sont en effet pas vendables et ne peuvent être cédées que lorsqu’une compagnie est rachetée par une autre ou en cas de cessation d’activité.
Parmi les grands gagnants, on compte quatre nouveaux arrivants sur la plateforme parisienne. Lufthansa a raflé 1.460 slots tout comme HOP ! et Wizz Air. La compagnie allemande va ainsi effectuer désormais deux vols quotidiens vers Munich alors que HOP ! va créer deux liaisons par jour vers Francfort et Wizz mettra en place un vol quotidien vers Budapest et un autre vers Sofia. Enfin, dernier nouvel arrivant à Orly : EasyJet qui obtient 730 créneaux et va mettre en place un vol par jour vers Glasgow.
Air France grande gagnante
Pour les compagnies qui étaient déjà présentes à l’aéroport d’Orly, Air Caraïbes, Corsair International et Transavia raflent la mise avec 1.460 nouveaux créneaux. Ces slots correspondent à l’équivalent de deux vols par jour. Pour le moment, les destinations ne sont pas connues. Derniers bénéficiaires de cette redistribution : La Compagnie Dreamjet avec 312 créneaux, soit trois vols par semaine et TAP Air Portugal avec 66 slots uniquement pour la saison d’été.
>> A lire aussi – Quelles sont les meilleures compagnies aériennes pour 2020 ?
Ces nouveaux créneaux pourront être utilisés dès cette fin d’année. À noter que 230.000 demandes de slots ont été adressées pour la redistribution des créneaux d’Aigle Azur. Par ailleurs, alors que l’ancienne compagnie aérienne disposait de 12.335 places, seules 9.868 ont été redistribuées à neuf compagnies aériennes. Les 2.467 créneaux restants sont ainsi désormais propriété de l’État qui a exercé son droit d’obtenir 20% des places disponibles pour les redistribuer à des lignes d’obligation de service public.
Enfin, comme attendu, Air France est la grande gagnante de cette redistribution avec 31% des créneaux repris obtenus par la compagnie française via HOP ! et Transavia. À l’inverse, ASL Airlines, Ryanair, Volotea ou le groupe IAG avec Vueling apparaissent comme les grandes perdantes de la redistribution et rentrent bredouilles. Pour rappel, l’aéroport d’Orly est plafonné à 250.000 décollages et atterrissages par an. Des limitations auxquelles n’est pas sujet, en revanche, l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!