Salariés, chômeurs… comment former des personnes qui ne veulent pas l’être ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Vira Heng, coach et formatrice nous explique comment elle parvient à accompagner des personnes qui ne le souhaitent pas au départ.

J’ai récemment effectué une mission auprès de personnes à la recherche d’un emploi, pour les aider à mieux valoriser leur image. Une partie du public, d’origines culturelles et sociales très différentes, ne semblait d’abord pas très motivée. Plusieurs membres du groupe ont même clairement manifesté leur peu d’envie d’être là. Or il est impossible d’accompagner des personnes qui ne le souhaitent pas. La question est alors de trouver comment leur donner envie…
Une bonne façon de le faire est de commencer par donner, tout simplement. Je suis devenue coach en partie parce que j’ai beaucoup reçu depuis mon enfance et que j’aspire désormais à rendre ne serait-ce qu’une petite partie de ce que j’ai eu la chance de recevoir. C’est ce que je leur ai expliqué : que si j’étais là, devant eux, c’était parce que j’avais sincèrement envie de leur transmettre ce que j’avais compris jusque-là, ce qui pourrait leur servir dans leur vie professionnelle. Que je n’étais pas là seulement pour faire mon travail, mais par envie de partager, de donner sans rien attendre en retour.
>> A lire aussi – Salarié, chômeur, indépendant… faites-vous financer votre formation
Progressivement, à force de patience, de bienveillance et de bonne volonté, la glace a fondu entre nous. L’un des membres du groupe m’a confié qu’ils avaient senti la sincérité de ma démarche. Pour lui, le fait que j’ai “tout donné” avait été un déclic qui a contribué à ce que la magie opère.
>> Notre service – Trouvez la formation professionnelle qui dopera ou réorientera votre carrière grâce à notre moteur de recherche spécialisé (Commercial, Management, Gestion de projet, Langues, Santé …) et entrez en contact avec un conseiller pour la faire financer.
Les membres du groupe se sont sentis en confiance pour communiquer, entre eux mais aussi avec moi. Nous nous sommes retrouvés sur des valeurs humaines fortes et nous avons vécu des moments de grâce fondés sur l’altruisme, l’empathie et la solidarité. J’étais arrivée pour transmettre, animée par une volonté altruiste. J’en ressors grandie, enrichie. Parfois, sans s’y attendre, en donnant sincèrement, entièrement et de bon cœur, on est amené à recevoir infiniment plus que ce que l’on a donné.
Vira Heng, coach, formatrice et fondatrice de L’envol du cygne

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!