Boeing : un nouveau départ lié au 737 MAX

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le conseiller juridique du modèle polémique va quitter son poste à la fin de l'année, sept mois après son arrivée.

Les départs continuent du côté de Boeing. L’entreprise américaine a annoncé jeudi que son conseiller spécial pour les litiges liés aux deux accidents mortels du 737 MAX quitterait ses fonctions à la fin de l’année. J. Michael Luttig, 65 ans, qui s’occupe depuis le 1er mai des questions juridiques relatives aux crashs des vols de Lion Air et d’Ethiopian Arlines, a fait savoir au conseil d’administration de l’entreprise qu’il avait l’intention de partir.
Avant d’endosser le rôle de conseiller spécial, Luttig avait été le directeur juridique (“general counsel”) de Boeing. Brett Gerry, nommé lui-même directeur juridique en mai, va récupérer les attributions de Michael Luttig, a indiqué un porte-parole du groupe. Boeing traverse la pire crise de son histoire, son avion vedette étant cloué au sol depuis mars après les deux catastrophes qui ont coûté la vie à 346 personnes.
>> Lire aussi – Boeing 737 MAX : le Congrès reçoit des documents préoccupants sur la sécurité des avions
Lundi, le patron de Boeing Dennis Muilenburg a été contraint de démissionner et sera remplacé, en janvier, par David Calhoun, membre de longue date du conseil d’administration. D’autres hauts responsables de Boeing dans les secteurs de la communication et des vols commerciaux ont également quitté l’entreprise ces derniers mois. Michael Luttig avait rejoint l’avionneur américain après avoir servi pendant 15 ans au sein des cours d’appel fédérales des Etats-Unis. Il a également travaillé à la Maison Blanche sous la présidence de Ronald Reagan.
>> Lire aussi – Boeing : la crise du 737 MAX a eu raison du patron Dennis Muilenburg

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!