Suisse : l’improbable initiative sucrée des policiers

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les policiers de Crans-Montana distribuent des sachets d’amandes grillées au lieu des contraventions aux automobilistes mal garés en cette période de fin d’année.

Des amandes sucrées plutôt que des contraventions salées. Voilà la drôle de surprise à laquelle ont eu droit près de 200 automobilistes les 24 et 25 décembre derniers à Crans-Montana, une ville où se trouve une station de sports d’hiver prisée, en Suisse. Comme l’explique Le Matin, la police a joué la carte de l’humour et de la pédagogie en cette fin d’année et a décidé de ne pas verbaliser les voitures mal garées d’une amende de 40 francs suisses (environ 37 euros) comme la loi le prévoit.
A la place, les agents ont posé un sachet d’amandes grillées sur les pare-brises, accompagné d’un message en anglais et en français sur lequel on peut lire : “Bienvenue à Crans-Montana. Nous avons constaté que votre véhicule est en stationnement non conforme. Merci de bien vouloir respecter la signalisation à l’avenir. Nous nous permettons quand même de vous distribuer quelques ‘amandes’ salées. Joyeuses fêtes”.
>> Lire aussi – Amende annulée pour un Toulousain qui avait donné 70 centimes à une mendiante
Tout le monde y trouve son compte
“C’est une manière intéressante de joindre l’utile à l’agréable. Car on signifie en même temps à l’automobiliste qu’il est en infraction. Plutôt que d’accueillir les touristes avec une amende salée, on le fait avec du chocolat. Cela engage la discussion et permet de présenter la police autrement”, explique au Nouvelliste Yves Sauvain, commandant de la police de Crans-Montana. Tout le monde y trouve son compte, même l’artisan-chocolatier qui avait suggéré cette idée à la police, qu’il fournit gracieusement en gourmandises.
>> Lire aussi – Ferrero Rocher : les noisettes de vos chocolats de Noël ont peut-être été récoltées par des enfants
“En échange de la visibilité que cela m’offre, j’approvisionne gratuitement la police en amandes grillées”, glisse David Pasquiet, dont le nom est inscrit sur les sachets distribués. Cette opération a été bien accueillie par les habitants et les touristes : de quoi pousser la police à la réitérer avant la fin de l’année et peut-être même en 2020.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!