Adoptez du Riesling et devenez propriétaire de pieds de vigne

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Une start-up parisienne propose d’adopter des pieds de vigne en échange de quelques bonnes bouteilles de vin. Le but : rapprocher les consommateurs et les vignerons.

C’est une initiative originale qui s’adresse aux amateurs de bon vin. Une start-up parisienne a lancé l’opération “cuvée privée”. Déjà mise en place en France depuis quelques mois, le concept vient de débarquer en Alsace et propose aux passionnés de vin d’adopter des vignes de renom : du Riesling et du Gewurztraminer, explique France Bleu. Vous pourrez ainsi suivre l’évolution de votre pied de vigne, voir comment il est travaillé jusqu’aux vendanges avant de recevoir, un an et demi plus tard, six bouteilles de vin à votre nom.
Le but : rapprocher les consommateurs et les vignerons. Une opération qui a tout de même un coût : pour adopter du Riesling, il faut débourser 210 euros, comptez 145 euros pour du Gewurztraminer. En échange de cet abonnement, vous recevez des photos de votre vigne tout au long de l’année. “Cela permet de voir comment on travaille et montrer au grand public qu’être dans les vignes, ce n’est pas seulement au moment des vendanges”, explique Christophe Braun, l’un des responsables du domaine Camille Braun qui participe à l’opération.
Rendre le rêve réalité
Outre l’Alsace, de nombreuses autres régions participent à l’opération. Il est ainsi possible d’adopter des pieds de vigne de Sancerre, de Chinon, de Chablis, ou encore du Champagne. A noter que les vignes adoptées peuvent également porter votre nom. L’adoption est valable pour un, deux ou trois ans alors que les créateurs de la start-up veulent “rendre accessible ce rêve de posséder des vignes”.
>> A lire aussi – Un bordeaux vendu à 31.000 euros : le coup de gueule d’un vigneron
Depuis le début de son activité en 2018, Cuvée Privée, qui travaille avec 16 producteurs à travers la France, a contribué à faire “adopter” 13.000 pieds de vigne et réussi à commercialiser 30.000 bouteilles.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!