Casino en passe de vendre Leader Price à Aldi ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le groupe allemand pourrait débourser 750 millions d’euros pour s’offrir l’enseigne de hard-discount française.

Une page pourrait se tourner pour Leader Price. Rachetée en 1997 par Casino, l’enseigne de hard-discount pourrait passer sous pavillon allemand. Selon Reuters, repris par BFMTV, Casino serait d’accord pour la vendre à Aldi. Une information qui n’a pas été confirmée ou commentée par les deux groupes pour l’instant. Reuters précise qu’ils se seraient même déjà entendus sur le coût de la transaction, estimée à 750 millions d’euros. Les discussions seraient bien avancées, mais aucun accord n’aurait pour l’instant été signé. L’Autorité de la concurrence devrait ensuite valider (ou non) cette transaction.
Le début des négociations entre Aldi et Casino concernant Leader Price remonte déjà à plusieurs mois. En septembre, Casino avait annoncé avoir reçu “une marque d’intérêt de la part d’Aldi France portant sur l’acquisition de Leader Price en France métropolitaine”, mais aucune offre ferme, attendue par le groupe français, n’avait ensuite été évoquée. Les Echos avaient évoqué à l’époque un montant supérieur à 400 millions d’euros.
>> Lire aussi – Et si le groupe Casino parvenait à s’en sortir ?
Contrer Lidl
Cette transaction pourrait être bénéfique pour toutes les parties. En s’offrant Leader Price, Aldi mettrait la main sur une enseigne dont le chiffre d’affaires était de 2,5 milliards d’euros en 2018 et qui possède 700 magasins en France métropolitaine. De quoi peut-être permettre au groupe allemand (2,4% de parts de marché selon Kantar en décembre) de refaire une partie de son retard sur le marché français et tenter de contrer Lidl (6,5% de parts de marché). Cette vente pourrait aussi donner un nouveau souffle à Leader Price, alors que 70 magasins de l’enseigne ont fermé en 2018.
>> Lire aussi – Monoprix, Casino, Leader Price… déjà plus de 200 magasins ouvrent sans personnel
Ce serait aussi une opération qui s’inscrirait dans la stratégie dévoilée par Casino, dont la maison mère Rallye a été placée sous sauvegarde en mai dernier. Le groupe a annoncé en août un nouveau plan de cession d’actifs de 2 milliards d’euros, à réaliser d’ici la fin du premier trimestre 2021. “Ce processus parachève la transformation du modèle commercial entamée depuis plusieurs années. Le Groupe disposera ainsi, en France, d’un ensemble d’activités adaptées aux nouveaux besoins des consommateurs et bénéficiant de synergies accentuées par la cohérence de leur positionnement”, avait fait savoir Casino dans son communiqué il y a quelques mois.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!