Roubaix : six mois après leur installation, la ville s’aperçoit que ses panneaux solaires n’étaient pas branchés

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

En juin 2019, la municipalité annonçait avec fierté l'installation de panneaux photovoltaïques sur le toit de la médiathèque. Six mois plus tard, le constat est amer, l'équipement n'a jamais été branché.

À Roubaix, la municipalité mise sur le développement durable. L’un des derniers projets en date : l’installation de panneaux solaires sur le toit de la médiathèque. Objectif : réduire la consommation énergétique du bâtiment. Alors qu’en juin 2019, la mairie communiquait en grande pompe sur ces nouvelles installations, six mois plus tard, c’est la douche froide. En effet, comme le rapporte Nord Éclair, la mairie de Roubaix vient de s’apercevoir que les panneaux photovoltaïques n’ont jamais été branchés.
>> A lire aussi – 3.010 euros d’amendes pour un cortège de mariage à Roubaix
Un couac regrettable pour la municipalité qui espérait réduire d’un quart sa facture d’électricité. Les 187 panneaux installés sur le toit de la médiathèque par l’entreprise roubaisienne Sunretec sont censés aider le bâtiment à être en partie autosuffisant, à condition qu’ils soient reliés au réseau électrique. “On s’est aperçu que ce n’était pas le cas”, se désole dans les colonnes du quotidien régional Alexandre Garcin (LREM), adjoint au maire de Roubaix.
>> A lire aussi – Acheter une maison 1 euro à la ville de Roubaix, la bonne affaire ?
Un investissement à 103.000 euros
Ce manquement a été découvert en décembre dernier lorsque la ville a voulu raccorder au dispositif une éolienne. D’après Nord Éclair, les deux installations ne sont toujours pas raccordées au réseau électrique, mais devraient l’être très prochainement. La municipalité de Roubaix pourra donc enfin commencer à rentabiliser les 103.000 euros investis dans ces panneaux solaires.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!