Altice (SFR) ne vendra pas ses droits de Ligue des Champions, annonce Alain Weill

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Le patron d'Altice dit ne pas vouloir vendre les droits de la Ligue des Champions, que le géant des télécoms détient jusqu'en 2021.

Altice (SFR, Numericable), le géant des télécoms fondé par Patrick Drahi, se refuse à vendre les droits de la compétition qu’il détient jusqu’en 2021. Alain Weill, PDG d’Altice Europe (par ailleurs maison mère de RMC Sport et BFM TV) a déclaré en début de semaine : “il reste 18 mois de Ligue des champions sur RMC Sport”. Cette réponse fait écho à la déclaration du PDG de Mediapro, le 13 décembre 2019, Jaume Roures, dans les colonnes de l’Equipe être en discussion au sujet d’un rachat de ces droits pour la saison 2020/21.
Altice, assez lourdement endetté, a multiplié les cessions dernièrement, avec notamment plusieurs ventes d’actifs au Portugal. Il a cédé sa participation de 25% (détenue par sa filiale Meo) d’OMTEL au groupe espagnol Cellnex. En décembre, Altice Europe avait déjà conclu une autre cession d’envergure au Portugal. Le groupe avait alors annoncé avoir signé, via sa filiale MEO, un partenariat avec Morgan Stanley Infrastructure Partners afin de créer un géant de la fibre dans le pays. Une opération qui va permettre à Altice Europe d’encaisser 1,565 milliard d’euros en 2020, puis 375 millions en décembre 2021 et 375 millions en décembre en 2026 en fonction des performances.
>> A lire aussi – Altice, Sotheby’s… Jusqu’où ira Patrick Drahi dans la surenchère ?
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés
>> Notre service – Investissez dans des sociétés innovantes et à fort potentiel de valorisation avant leur introduction en Bourse

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!