La “collection parfaite” de whisky mise en vente

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Constituée par un amateur américain, elle est considérée comme la plus importante collection au monde. Elle regroupe 3.900 bouteilles, principalement du whisky écossais single malt.

C’est l’occasion à ne pas manquer pour les amateurs de whisky. La “collection parfaite”, plus grande collection privée de ce breuvage, constituée jusqu’à sa mort par un amateur américain, a été mise en vente par un site d’enchères. Composée principalement de whisky écossais single malt, elle sera mise en vente en deux fois, précise La Province. La première se déroule jusqu’au 17 février alors qu’un second lot sera mis en vente du 10 au 20 avril. Au total, 3.900 bouteilles sont à acheter alors que le prix de certaines peut dépasser le million d’euros.
La vente en deux temps a pour but de “laisser le temps aux acheteurs d’explorer la collection dans toute sa diversité”. Certaines bouteilles n’ont d’ailleurs jamais ou rarement été vues aux enchères. 1.949 bouteilles sont proposées lors de cette première vente dont une très rare bouteille de Macallan Adami, un whisky distillé en 1926 et vieilli en fût durant 60 ans.
Des whiskys disparus
L’an dernier, une bouteille de la même distillerie écossaise, distillée à la même date et mis en bouteille en 1986 s’était vendue 1,45 million de livres (1,7 million d’euros), soit un record pour un produit de ce genre, rappelle Le Matin. Les bouteilles proposées lors de ces deux ventes ont toutes été achetées au fil des années par Richard Gooding, un Américain originaire du Colorado. L’homme a passé des décennies à créer la “collection parfaite”, selon le site whiskeyauctioneer.com. Pour cela, il a voyagé régulièrement en Ecosse pour trouver les bouteilles les plus rares.
>> A lire aussi – Le whisky écossais devient le plus cher du monde
Parmi les whiskys les plus prestigieux qui seront proposés à la vente : le whisky Old Orkney de Stromness, des années 1930, ou celui de la distillerie Dallas Dhu, de 1921, tous deux produits dans des distilleries aujourd’hui disparues. Cette vente aux enchères représente ainsi l’une des rares occasions pour les amateurs de la boisson écossaise de parfaire leur collection et dénicher des whiskys parmi les plus rares au monde.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!