La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Actualité des sociétés, statistiques économiques, analyse technique du CAC40, Wall Street... tout ce qu'il faut savoir pour cette séance de Bourse.

Après quatre séances consécutives de hausse et à l’image des places asiatiques, les principaux marchés actions européens devraient marquer le pas ce vendredi. L’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’économie chinoise, et plus globalement, sur la conjoncture mondiale, suscite de nouveau des craintes. Par ailleurs, la prudence risque de l’emporter dans l’attente du rapport sur l’emploi américain au mois de janvier. Ces chiffres sont très surveillés par Washington comme par la Fed. Au chapitre des valeurs, L’Oréal a enregistré une croissance très solide en fin d’année.
Du point de vue de l’analyse graphique, le bureau d’études DayByDay observe un doji, bougie sans corps traduisant un équilibre entre acheteurs et vendeurs. Cette bougie de temporisation intervient alors que l’indice a effectué un fort mouvement de reprise depuis le test de la moyenne mobile à 100 jours ascendante et ouvert deux gaps haussiers. La force des indices américains, marquant régulièrement de nouveaux records, entraîne l’indice français, qui pourrait, lui aussi, marquer de nouveaux plus hauts, annuels.
>> À lire aussi – Bourse : 6 actions à acheter pour 2020, pour un investisseur prudent
Les valeurs à suivre aujourd’hui
DBV TECHNOLOGIES
DBV Technologies a nommé Pascal Wotling au poste de directeur des Opérations Techniques à compter du 1er avril 2020. Il sera responsable de la fabrication, de l’approvisionnement et du développement des process pour les nouveaux produits. Basé à Bagneux en France, Pascal Wotling supervisera la fabrication, l’approvisionnement et le développement des process des nouveaux produits. Il apportera à DBV plus de deux décennies d’expérience en matière d’opérations techniques, effectuée dans le secteur a publié un résultat net part du groupe pour l’exercice 2019 en baisse de 3,7% à 3,75 milliards d’euros, contre 3,895 milliards en 2018. Il a été affecté par des éléments non récurrents pour 606 millions d’euros net d’impôts. Le résultat d’exploitation ressort, lui, en hausse de 12,7% à 5,55 milliards d’euros. Le chiffre d’affaires a affiché la meilleure croissance depuis 2007 (+8,0% en données comparables) à 29,87 milliards d’euros. En avril prochain, le groupe versera un dividende de 4,25 euros, en croissance de 10,4 % par rapport à celui versé en 2019.
NATIXIS
Natixis a levé le voile sur ses résultats du quatrième trimestre 2019. Ainsi, le groupe bancaire a réalisé un bénéfice net (part du groupe) de 371 millions d’euros sur la période, contre 181 millions d’euros lors du quatrième trimestre 2018. De son côté, le résultat net d’exploitation ressort à 639 millions d’euros, contre 361 millions d’euros un an plus tôt. Quant au produit net bancaire, il s’établit à 2,50 milliards d’euros, à comparer avec 2,04 milliards lors du quatrième trimestre 2018.
UBISOFT
Ubisoft a réalisé jeudi soir son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2019-2020. Ainsi, l’éditeur de jeux vidéo a publié un chiffre d’affaires (IFRS15) de 416,2 millions d’euros pour la période, soit une baisse de 25,9 % (-27,1 % à taux de change constants). De son côté, le « net bookings » s’élève à 455,5 millions d’euros, supérieur à l’objectif d’environ 410 millions et en baisse de 24,8 % (-26% à taux de change constants).
Du côté des statistiques
En France, la production industrielle en décembre en France et la balance commerciale pour le même mois sont attendues à 8h45. Aux Etats-Unis, le rapport sur l’emploi pour le mois de janvier est attendu à 14h30, en même temps que les stocks des grossistes en décembre.Vers 8h30, l’euro abandonne 0,06% à 1,0973 dollar.
>> Warner Music va entrer en Bourse
Hier à Paris
Les principaux marchés actions européens ont signé leur quatrième séance consécutive de hausse dans le sillage des records atteints par Wall Street en début de séance. Les investisseurs saluent la décision de la Chine de diviser par deux les droits de douanes sur 75 milliards de dollars d’importations américaines, mettant ainsi en musique l’accord commercial. Cette bonne nouvelle a relégué au second plan les craintes liées au coronavirus. Le CAC 40 a gagné 0,88% à 6 038 points, soit un niveau tout proche du plus haut depuis l’été 2007 atteint mi-janvier (6 109,81 points).
Hier à Wall Street
Les marchés actions américains ont clôturé, une nouvelle fois, dans le vert. Les investisseurs ont salué la décision de la Chine de diviser par deux les droits de douanes sur 75 milliards de dollars d’importations américaines. Une annonce qui a relégué en arrière-plan (pour le moment) les inquiétudes sur l’impact économique de l’épidémie de coronavirus. Côté valeurs, Twitter s’est envolée grâce à un recrutement d’abonnés bien plus élevé que prévu au quatrième trimestre.l Le Dow Jones a gagné 0,3% à 29 379,77 points et le Nasdaq Composite a progressé de 0,67% à 9 572,15 points.
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!