Recherche d’emploi : âge, expérience, réseau… quels sont les principaux obstacles selon les Français ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Info Capital. Les actifs français sont parmi les moins optimistes du monde concernant leurs opportunités professionnelles, selon le “LinkedIn Opportunity Index 2020”. Zoom sur les principaux obstacles à l’accès à l’emploi cités par les Français.

Pessimistes, les Français ? En tout cas, ils sont loin d’être positifs sur leurs opportunités, et notamment en matière d’emploi. C’est ce qui ressort de “l’Opportunity Index 2020”, dressé par le réseau social LinkedIn, à partir d’une étude réalisée par le cabinet d’études GfK auprès de plus de 30.000 personnes dans 22 marchés à travers le monde et que Capital vous dévoile en exclusivité. Ainsi, la France arrive en avant-dernière position dans le classement des pays où les habitants sont les plus optimistes concernant leurs opportunités, professionnelles notamment.
Dans le détail, la France a obtenu un score (85) nettement inférieur à celui de référence (100)*. Le pays ressort ainsi à la 21e position, juste devant le Japon (80), le dernier du classement. Cela signifie que dans l’Hexagone, les actifs ont exprimé des inquiétudes quant aux perspectives économiques du pays et qu’ils sont généralement (nettement) plus prudents concernant leurs chances et leur capacité à saisir des opportunités qui les intéressent.
>> A lire aussi – Régions, villes, secteurs… où a-t-on le plus de chances de trouver un emploi ?
Et justement, pour les actifs français, les principaux freins les empêchant d’accéder à de nouvelles opportunités professionnelles sont leur situation sociale et financière (24%), leur âge (23%), puis, tout simplement, la difficulté du marché de l’emploi (22%).
Dans leur recherche d’emploi, l’absence ou le manque de réseau pro est également perçus comme un obstacle difficile – voire très difficile – à surmonter par 57% des Français. Toutefois, “cette barrière est moins visible en Ile-de-France, où l’accès au réseau professionnel est plus fort que dans le reste du pays”, nuance LinkedIn. Le manque d’expérience professionnelle est aussi perçu comme un frein important (46% des sondés). “Cette étude montre que les professionnels français peuvent ressentir des difficultés dans leur recherche d’emploi liées soit à des discriminations fondées sur l’âge, soit au manque de réseau professionnel, résume Fabienne Arata, country manager de LinkedIn France. Il est nécessaire de changer cette perception.”

>> Notre service – Votre CV est-il vraiment rédigé comme il faut ? Capital vous offre son analyse complète pour l’améliorer
* L’indice LinkedIn Opportunity Index mesure le degré de confiance d’un marché dans l’économie et l’émergence d’opportunités, avec un score de référence de 100. Un score supérieur reflète un plus grand optimisme des personnes ayant répondu dans le pays concerné. Pour réaliser cet indice, 8 facteurs ont été pris en compte : la perception des facteurs socio-économiques et du style de vie, les perspectives économiques pour les 12 prochains mois, les perspectives relatives à la situation financière du répondant pour les 12 prochains mois, la qualité de vie, la qualité de vie comparée à celle de la génération précédente, la présence d’opportunités sur le marché domestique, l’évaluation de l’accessibilité des opportunités au cours des 12 prochains mois et la confiance dans les chances de réussite.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!