Renault Morphoz : découverte du SUV électrique et extensible en vidéo

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Carrosserie qui s’allonge de 40 cm, autonomie de 400 à 700 km, recharge par induction, habitacle futuriste : le concept Renault Morphoz en met plein la vue. Découverte en vidéo.

Quel est le point commun entre le Concorde et le dernier concept-car de Renault ? Ils affichent tous les deux une longueur variable. Ainsi, le prototype Morphoz peut passer d’un gabarit de Renault Scénic (4,40 mètres) à celui équivalent d’un Renault Espace (4,80 mètres). On comprend mieux pourquoi le constructeur présente ce véhicule comme une voiture urbaine… familiale ! Mais quel est le véritable intérêt ? “L’intérêt est de pouvoir s’adapter aux usages d’une famille. Si on est dans un contexte urbain, la voiture est courte mais si vous voulez partir en vacances, la voiture s’allonge pour offrir plus de place pour les passagers et les bagages”, explique Laurens Van Den Acker, le directeur du style de Renault.
Le concept-car Morphoz repose sur une nouvelle plateforme électrique développée au sein de l’Alliance Renault-Nissan. Sa particularité est de pouvoir disposer de plusieurs capacités de batteries. Dans sa version courte, baptisée “City”, la Morphoz dispose d’une batterie de 40 kWh lui autorisant une autonomie de 400 km. Dans sa version longue “Travel”, l’autonomie atteint les 700 km grâce à ses 50 kWh de batteries supplémentaires (90 kWh au total) et une aérodynamique optimisée. En effet, en s’allongeant le profil et l’arrière du véhicule sont plus fuselés. Le design est également différent, avec notamment une signature lumineuse spécifique.
>> A lire aussi – Le salon de Genève 2020 annulé à cause du coronavirus
La voiture peut s’allonger de 40 cm, passant alors d’une longueur de 4,40 à 4,80 mètres. – Julien Oppenheim/RenaultUn habitacle futuriste
Ne cherchez pas les poignées de portes sur ce concept, il n’y en a pas. Un simple geste de la main suffit à ouvrir les portes, à l’ouverture antagoniste. A bord, on découvre un monde futuriste, dans lequel le volant n’est plus tout à fait rond et le smartphone est le “cerveau” de la voiture. Ce dernier est littéralement aspiré par le bois de la console centrale et les données sont utilisées par le système multimédia de la voiture. Le siège du passager peut pivoter pour faire face aux sièges arrière. Mais pendant ce temps, le conducteur doit rester attentif car, contrairement aux derniers prototypes de la marque, le concept Morphoz n’est pas entièrement autonome.
SP/RenaultJulien Oppenheim/RenaultQuel avenir pour ce concept-car ?
C’est toujours la question que l’on se pose en découvrant des concept-car. “Le concept Morphoz n’est pas qu’une voiture de rêve, il préfigure notre vision de la voiture de série”, nous déclare Laurens Van Den Acker. Si l’idée de la voiture qui s’allonge doit faire partie du rêve, ce n’est pas le cas de certains éléments de style qui pourraient arriver sur de futurs modèles. On pense notamment à la signature lumineuse des phares. La voiture électrique permettant d’embarquer des packs de batteries supplémentaires et la recharge par induction sont également crédibles.
>> A lire aussi – Renault Twingo ZE électrique : découverte en vidéo
>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!