3 offres “très sérieuses” pour la reprise du site sidérurgique de Hayange

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Quatre offres, dont trois "très sérieuses", ont été déposées pour la reprise de Hayange, selon Bruno Le Maire.

La reprise du site sidérurgique en difficulté d’Hayange se précise. Quatre offres, dont trois “très sérieuses” ont émergé pour la reprise du site sidérurgique de Hayange (Moselle) détenu par le groupe en faillite British Steel, a annoncé mercredi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. “Nous avons quatre offres de reprises d’Hayange dont trois qui sont très sérieuses. On va poursuivre l’examen, mais je n’ai pas d’inquiétude pour Hayange”, a déclaré M. Le Maire sur BFM Business, sans préciser le nom des acteurs à l’origine de ces offres.
Mardi, le chinois Jingye a annoncé avoir trouvé un accord pour finaliser son rachat du groupe sidérurgique en faillite British Steel. Mais cette transaction n’inclut pas les parts de British Steel dans British Steel France et son usine d’Hayange, a indiqué Jingye, le justifiant par le fait que “le gouvernement français n’a pas encore rendu son avis ou dit quand il comptait le donner”. Le site français fabrique des rails et constitue le principal fournisseur de la SNCF, un actif considéré comme “stratégique” par le gouvernement français et qui nécessitait donc le feu vert des autorités françaises.
>> A lire aussi – En Moselle, des élus en colère contre l’image donnée par le dernier Goncourt à leur territoire
Les engagements de Jingye à investir pour développer l’usine qui emploie 450 personnes, suscitaient l’embarras des syndicats qui jugeaient le plan du groupe chinois alléchant mais “assez utopique”, selon la CFDT.
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés
>> Notre service – Testez notre comparateur de Comptes-Titres pour passer vos ordres de Bourse au coût le plus bas
>> A lire aussi – Comment bien choisir son fonds d’actions

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!