Habillement et accessoires : quelles entreprises ont le plus la cote auprès des salariés ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Encore une année délicate dans le prêt-à-porter. Découvrez notre classement 2020.

Selon l’Institut français de la mode, les ventes de prêt-à-porter ont baissé de 15% en valeur entre 2007 et 2018. Et le recul s’est poursuivi l’an dernier. Du coup, les enseignes grand public serrent les coûts et le climat social en est impacté. Apparemment un peu moins chez celles bien notées ici.
Notre classement des entreprises préférées des salariés de l’habillement :

La méthode de l’enquête
Statista est un important portail de données qui fournit de nombreuses statistiques et données stratégiques aux entreprises. L’institut, basé à Hambourg, réalise aussi des études de marché et de consommation internationales. Il est notre partenaire pour cette enquête exclusive sur l’image de marque RH des grandes entreprises.
“Sur une échelle de 0 à 10, dans quelle mesure recommanderiez-vous votre employeur à une connaissance ou à un membre de votre famille ?” et “D’après tout ce que vous savez sur les employeurs suivants de votre secteur d’activité, les recommanderiez-vous à une connaissance ou à un membre de votre famille ?”.
>> Notre service – Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ? Retrouvez des milliers d’offres sur notre site
A l’automne dernier, ces deux questions ont été posées par Statista à un panel de 20.000 personnes travaillant dans des entreprises de plus de 500 salariés en France. Interrogées en ligne, celles-ci ont pu répondre en toute indépendance, sans que leur direction en soit informée. Une note globale sur 10 a ensuite été calculée par l’institut, avec une pondération logiquement plus importante accordée aux avis des employés sur leur propre société qu’à celui sur leurs concurrents.
Sur les plus de 2.100 groupes recensés au départ, voici les 500 qui ont obtenu les meilleures notes. Si une société n’apparaît pas, c’est soit parce que sa note n’est pas assez bonne, soit parce qu’il n’y a pas eu assez d’avis collectés pour que le résultat soit pertinent.
>> A lire aussi – Agroalimentaire : quelles entreprises ont le plus la cote auprès des salariés ?

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!