Leclerc, Monoprix, Auchan… L’affluence des consommateurs fait planter les sites des distributeurs

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Les sites de Leclerc, Monoprix et Auchan ont rapidement été saturés après le discours d'Emmanuel Macron incitant les Français à télétravailler et limiter leurs déplacements à cause du coronavirus. Les consommateurs se sont rués pour faire leurs courses en ligne.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé la généralisation du télétravail et la fermeture des crèches, écoles, lycées et universités, les Français se sont rués dans les supermarchés, mais aussi sur les sites des enseignes de grande distribution pour faire leurs courses en ligne et créer leurs réserves en cas de confinement dû au coronavirus. Comme le rapporte BFMTV, depuis le discours du chef de l’État ce jeudi 12 mars, qui a invité les Français à limiter au maximum leurs déplacements, les sites des supermarchés ont été très vite saturés.
“Victimes de notre succès, merci de renouveler votre visite d’ici quelques minutes”, expliquait notamment Leclerc sur son site dans la soirée de jeudi. BFMTV précise que ce vendredi matin encore, le message d’erreur s’affichait. “À 23h, impossible de commander sur Leclerc Drive et Auchan France Drive…”, confie notamment un consommateur sur Twitter. Et Leclerc n’était pas la seule à subir l’affluence record des consommateurs apeurés. Le site d’Auchan Drive était également en maintenance jeudi. Ce vendredi matin, un message expliquait sur le site de l’enseigne alimentaire que les “délais de commande peuvent être rallongés” à cause d’une “affluence inhabituelle”.
>> À lire aussi – Coronavirus : quand Leclerc pousse ses clients à faire des stocks
Monoprix a également prévenu les consommateurs sur son site qu’à la suite d’une “forte demande”, les délais de livraison pourraient être plus longs qu’à l’accoutumée. Carrefour incite aussi ses clients à “vérifier le prochain créneau de libre” avant de réaliser sa commande. Les enseignes de la grande distribution vont devoir s’organiser pour ne pas voir planter régulièrement leurs sites, car les courses en ligne devraient se généraliser dans les prochaines semaines, les Français évitant au maximum leurs déplacements pour éviter le risque de propagation du virus et souhaitant faire des stocks.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!