Comme les enterrements, les mariages civils et religieux sont suspendus

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

De nombreux offices sont reportés depuis que le gouvernement a restreint les déplacements de la population.

Depuis mardi 17 mars à midi, le quotidien des Français est chamboulé. Pour enrayer l’épidémie de coronavirus Covid-19, le gouvernement a choisi de limiter les déplacements de la population au strict nécessaire, et a demandé de rester chez soi. L’activité économique est en berne, voire totalement à l’arrêt, et tous les grands événements ont été ajournés. Comme le rappelle BFM TV, ce report vaut aussi pour certains événements personnels.
Qu’ils soient civils ou religieux, l’ensemble des mariages ont été reportés. Même si l’heureux événement était planifié depuis des mois, les circonstances sont si exceptionnelles que les futurs mariés n’ont d’autre choix que de tout annuler.
>> A lire aussi – La BCE sort l’artillerie lourde face au coronavirus, le pétrole décolle
Il en va de même pour les enterrements. Le Premier ministre l’a confirmé à l’antenne de France 2, mardi 17 mars. Le chef du gouvernement en convient, cette décision est difficile, mais ne permet pas de déroger aux règles du confinement. “Ce que je vais dire est terrible à entendre, mais je me dois d’être à la hauteur des fonctions que j’occupe et donc je vais répondre non”, a-t-il déclaré.
Sanctions en cas de non-respect
Le gouvernement a dressé la liste des déplacements autorisés en ces temps de confinement. On peut à la fois faire ses courses, se déplacer pour des raisons de santé ou bien aller travailler lorsque l’activité justifie qu’on ne soit pas passé en télétravail. Toute personne qui quitte son domicile doit être munie d’une attestation, accessible en ligne. Le ministère de l’Intérieur a également fait savoir qu’une amende serait appliqué aux contrevenants. Son prix est de 135 euros, et peut être majoré à 375 euros.
>> A lire aussi – Coronavirus : le gouvernement décrète l’état d’urgence sanitaire et prend des mesures d’urgence
En Italie, la situation est similaire. Plus sévèrement touché encore que la France, le pays applique des mesures de confinement depuis davantage de jours. Les mariages, ainsi que les enterrements ont également été suspendus. En Sicile, quelques personnes se sont rendues à un enterrement mais ont été verbalisées pour avoir braver les consignes du gouvernement.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!