Les footballeurs accepteront-ils une baisse de leurs salaires ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

En pleine crise sanitaire et économique, plusieurs clubs envisageraient de demander à leurs joueurs un effort salarial.

Vers une baisse générale des salaires des stars du foot ? Cette option serait envisagée par plusieurs grands clubs européens de football et plus particulièrement par le Barça. Alors que les compétitions sportives ont toutes été suspendues le temps de la crise sanitaire, les clubs tout comme les entreprises se retrouvent en difficulté. Selon les informations de L’Équipe, la direction du FC Barcelone aurait déjà sondé ses joueurs afin de négocier une baisse de salaire pendant toute la durée du confinement.
>> A lire aussi – Le gouvernement fixe une limite à la distance des footings. Et elle n’est pas très haute
Une initiative qui aurait été bien reçue par les joueurs interrogés, tels Lionel Messi, Gerard Piqué ou encore Sergio Busquets. Comme le rappelle le quotidien sportif, avec 11,5 millions d’euros annuels par joueur en moyenne, le Barça est le club avec la masse salariale la plus importante au monde. Ces rémunérations représentent 61% du budget total du club.
Un déficit de 60 millions d’euros ?
Et le report en cascade des championnats et coupes va plomber les finances des clubs. Rien que le huitième de finale retour de la Ligue des Champions face à Naples, reporté, représente un manque à gagner de près de six millions d’euros pour les Blaugranas. Sans compter la fermeture de toutes les boutiques officielles. Des pertes qui ne seront pas compensées. Selon le quotidien catalan Sport, le Barça tablerait déjà sur un déficit de 60 millions d’euros cette saison.
>> A lire aussi – Chômage partiel ou technique : combien toucherez-vous exactement ?
Comme le Barça d’autres clubs pourraient décider de faire contribuer leurs joueurs stars en leur demandant de faire un effort salarial. En France, certains clubs ont d’ores et déjà mis leurs joueurs au chômage partiel. En Italie, la suspension des salaires de mars est actuellement en discussions.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!