Airbus va moins produire d’ailes

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Airbus va réduire sa production d'ailes d'avions dans des usines britanniques et allemandes, sur les prochaines semaines.

Airbus réduit la voilure, face à l’impact de la pandémie de coronavirus sur ses clients, les compagnies aériennes. L’avionneur européen a annoncé jeudi une réduction de sa production d’ailes d’avions durant les trois prochaines semaines. Cette décision concerne les usines de Broughton (Royaume-Uni) et Bremen (Allemagne). En raison de la visibilité limitée due à la crise du Covid-19, le géant aéronautique a annulé ses prévisions 2020, dernièrement. Jusque-là, le groupe comptait livrer environ 880 avions commerciaux et visait un résultat opérationnel ajusté d’environ 7,5 milliards d’euros. Dans ce contexte agité, Airbus dit adopter une politique de bilan prudente visant à garantir sa flexibilité financière.
Le groupe a ainsi obtenu une nouvelle facilité de crédit de 15 milliards d’euros, retiré sa proposition de dividende 2019 de 1,80 euro par action (ce qui représente une valeur totale d’environ 1,4 milliard d’euros) et veut suspendre le financement volontaire des retraites complémentaires. ” Divers scénarios opérationnels, y compris des mesures visant à réduire les besoins de trésorerie, ont été identifiés et seront activés en fonction du développement de la pandémie “, a ajouté Airbus.
>> A lire aussi – Airbus arrête sa production en France et en Espagne
Grâce à ces décisions, l’entreprise dit disposer de liquidités suffisantes pour faire face aux besoins de trésorerie supplémentaires liés au Covid-19. Le montant des liquidités disponibles s’élève à présent à environ 30 milliards d’euros. Contrairement à son rival américain Boeing, Airbus n’a pas sollicité de soutien direct des gouvernements.
>> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour
>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)
Getty Images

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!