Boeing entre à son tour dans la lutte contre la pandémie

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Ses unités de production à l'arrêt, l'avionneur américain a décidé d'apporter son aide en mettant à disposition un avion-cargo et en produisant des masques de protection.

Alors que Boeing a été contraint de mettre à l’arrêt plusieurs de ses sites de production dont son usine de Seattle pour deux semaines, l’avionneur américain a décidé d’apporter son soutien à la lutte contre le Covid-19. Comme le rapporte Air-Journal, Boeing a proposé les services de son avion-cargo Dreamlifter 747-400LCF pour transporter le matériel médical et autres fournitures urgentes nécessaires pour combattre ce virus. En coordination avec les agences gouvernementales, l’avionneur américain livrera les établissements de santé en première ligne. Le Dreamlifter de Boeing sert habituellement à transporter les grosses pièces nécessaires à l’assemblage de ses aéronefs entre ses différentes usines.
>> A lire aussi – Boeing pourrait relancer la production des 737 Max dès le mois de mai
Par ailleurs, en plus de dons de dizaines de milliers de masques, gants et équipements médicaux pour les hôpitaux, Boeing a annoncé qu’il allait produire des masques de protection grâce à ses machines d’impression 3D. “Pour soutenir les efforts face au COVID-19 et les professionnels de la santé héroïques, nous proposons notre avion cargo Dreamlifter pour transporter des fournitures essentielles et urgentes. Nous produirons également des masques faciaux à l’aide de nos machines d’impression 3D à travers les États-Unis”, a ainsi annoncé sur Twitter le groupe.

In support of COVID-19 relief efforts and heroic healthcare professionals, we are offering our Dreamlifter cargo plane to transport critical and urgently needed supplies. We will also be producing face shields using our 3D printing machines across the US. pic.twitter.com/tfWamtGACB— The Boeing Company (@Boeing) March 27, 2020

>> A lire aussi – Boeing : pas de salaire jusqu’à la fin de l’année pour les patrons !
Avec plus de 140.000 personnes contaminées et au moins 2.489 morts dimanche 29 mars, selon le comptage de l’université Johns Hopkins, les Etats-Unis sont désormais considérés comme le plus grand foyer épidémique au monde. L’Etat de New York est le plus fortement touché.

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!