Croissance : l’économie française a accusé un plongeon historique en mars

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

L'activité économique en France a lourdement chuté en mars, selon l'indice PMI des directeurs d'achats. Et ce, tant dans l'industrie que dans les services.

L’impact sur l’économie française de la propagation du coronavirus et des mesures de confinement a été pour le moins spectaculaire. En France, en version définitive, l’indice des directeurs d’achat (IHS) pour le secteur des services est ressorti en mars en nette baisse à 27,4 après 52,5 en février et une version “flash” de 29. L’indice composite, qui intègre l’activité dans les services et l’industrie, s’est établi, lui, à 28,9 après 52 en février et une version “flash” de 30,2.
En zone euro, en version définitive, l’indice des directeurs d’achat (IHS) pour le secteur des services s’est effondré en mars à 26,4 après 52,6 en février et une version “flash” de 28,4. L’indice composite, qui intègre l’activité dans les services et l’industrie, s’est établi, lui, à 29,7 après 51,6 en février et une version “flash” de 31,4. En Allemagne, en version définitive, l’indice des directeurs d’achat (IHS) pour le secteur des services est ressorti en mars en forte baisse à 31,7 après 52,5 en février et une version “flash” de 34,3. L’indice composite, qui intègre l’activité dans les services et l’industrie, s’est établi, lui, à 35 après 50,7 en février et une version “flash” de 36,8.
>> A lire aussi – Croissance : “le coût humain et économique du coronavirus sera colossal pour la France !”

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!