Renault dévoile la eVision, un concept préfigurant la Mégane électrique de 2021

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Renault dévoile la Mégane eVision, un concept-car qui préfigure sa nouvelle génération de véhicules électriques, dont les premiers modèles arriveront en 2021.

Renault a présenté sa nouvelle génération de véhicules électriques avec le concept Mégane eVision. Mi-berline, mi-SUV, cette voiture dispose d’une batterie moins encombrante et d’un moteur plus compact, afin de dégager de l’espace pour les passagers. Renault promet d’ailleurs une habitabilité digne d’une segment supérieur, sachant que la Mégane eVision affiche 4,21 mètres de long. “Sa longueur contenue (4,21 m) permet d’offrir aux passagers une habitabilité et des capacités d’usage dignes d’un véhicule de segment C – traditionnellement 15 à 30 cm plus long – tout en facilitant la circulation en milieu urbain”, a affirmé le nouveau directeur général de Renault, Luca de Meo, lors d’une conférence de presse à Meudon. “C’est la concurrente de la Volkswagen ID3 en Europe”.D’une capacité de 60 kWh, la batterie promet une autonomie de 450 kilomètres, selon le constructeur. Le show-car eVision présente de hautes jantes inspirées du Losange et une nouvelle signature de phares, avec 450 kilomètres d’autonomie promis grâce à la batterie d’une capacité de 60 kWh. La production du modèle de série devrait débuter fin 2021 dans l’usine de Douai (Nord). Cette première Mégane électrique sera suivie d’autres modèles plus grands basés sur la même plateforme “CMF-EV”. Développée conjointement avec Nissan, elle permet de concevoir des véhicules jusqu’à 4,70 mètres de long.>> Notre service – Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Auto”On va offrir à partir de 2022 tous nos nouveaux modèles en électrique ou en hybride”, a souligné Luca De Meo. “Renault est un pionnier de l’électrique, on a commencé il y a dix ans, ça nous donne un avantage énorme”. La gamme thermique de la Mégane devrait, elle, lentement s’éteindre. Le constructeur a vendu plus de 300.000 véhicules électriques en Europe depuis 2010, avec une offre basée sur la Zoe, l’utilitaire Kangoo Z.E. ou dernièrement sa petite citadine, la Twingo Electric. CG Watkins/AdditiveCG Watkins/AdditiveCG Watkins/AdditiveDacia passe aussi à l’électriqueRenault a également lancé l’électrification de sa marque “low-cost” et à succès, Dacia. La Dacia Spring électrique, présentée aux côtés de la Mégane, sera “la citadine la moins chère du marché européen”. Cette petite citadine urbaine, au look de baroudeur avec ses barres de toit, est doté d’une autonomie théorique de 225 km. La Spring aura pour mission d’opérer une percée sur trois marchés: la voiture particulière, l’autopartage et la livraison du dernier kilomètre, avec sa version utilitaire Spring Cargo.>> A lire aussi – Bientôt une baisse des tarifs pour les véhicules électriques et à hydrogène ?

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!