Un confinement aurait coûté 20 fois plus qu’un couvre-feu, juge Bruno Le Maire

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Si le couvre-feu est controversé en France, il coûte bien moins cher qu'un nouveau confinement, souligne Bruno Le Maire.

Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé dernièrement la mise en place d’un couvre-feu à Paris et d’autres grandes villes, l’Etat va devoir à nouveau mettre la main à la poche pour compenser le choc économique lié à cette mesure mais un nouveau confinement aurait coûté jusqu’à 20 fois plus, juge le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Le coût des mesures de soutien à l’économie annoncées jeudi s’élève à “un milliard d’euros pour la durée du couvre-feu”, a confirmé M. Le Maire sur BFMTV/RMC.En comparaison, “si nous procédions à un vrai reconfinement dans les zones où le virus circule activement – et seulement dans ces zones là – le coût serait de cinq milliards d’euros”, selon le ministre. Et “si nous avions un reconfinement généralisé, le coût serait, en fonction de la réaction du monde économique, de 15 à 20 milliards d’euros par mois”, a encore calculé Bruno Le Maire.>> A lire aussi – Ces salariés ont continué à aller travailler pendant le confinement, ils témoignentIl a ajouté préférer “que nous prenions des mesures fortes, rapides, circonscrites, immédiates et que nous soutenions fortement les secteurs qui sont les plus concernés plutôt que d’être dans cette situation de reconfinement général qui serait insupportable psychologiquement, socialement et pour les finances publiques”.>> Inscrivez-vous à notre newsletter Entreprises et Marchés

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!