Un tennisman risque gros pour avoir fui la Russie après un test positif

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Sam Querrey, qui ne souhaitait pas être hospitalisé sur place, pourrait être suspendu trois ans.

Face à la menace du Covid-19, de nombreux sports ont adopté des protocoles sanitaires stricts. Pour le football, cela passe par exemple par un public fortement réduit dans les tribunes. Dans le monde du tennis, un confinement en chambre peut notamment être imposé aux joueurs. Mais, l’Américain Sam Querrey, 49e joueur mondial, a pris peur après un test positif au Covid-19 en Russie, rapporte Eurosport. Il a pris la fuite à l’étranger et pourrait désormais être lourdement sanctionné.La séquence commence en marge du tournoi de Saint-Pétersbourg qui se tient du 12 au 18 octobre, sur dur en intérieur. Sam Querrey doit affronter Denis Shapovalov au premier tour. Mais, un test positif bouleverse ses plans. Le joueur était venu sur place avec sa femme et son bébé. Dans un premier temps, il pense pouvoir rester à l’hôtel avec sa famille. Mais, les autorités leur annoncent que la situation pourrait évoluer. Un médecin pourrait en effet décider de les hospitaliser d’office s’ils ont des symptômes. C’est là que le joueur de tennis aurait pris peur, craignant d’être séparé de son jeune fils. La famille décide alors de partir en catimini, avec un jet privé, dans un pays voisin qui ne requiert pas de test négatif pour y entrer.>> A lire aussi – Le permis de conduire de deux stars du tennis saisi après de gros excès de vitesseMais cette fuite ne semble pas vraiment du goût de l’ATP, l’association des joueurs de tennis professionnels qui règlemente le monde de la petite balle jaune. Dans un courrier envoyé mercredi 14 octobre, elle dénonce une “violation grave” du protocole sanitaire. “Il est rappelé aux joueurs et aux membres de leur équipe que toute violation du protocole peut compromettre le fonctionnement d’un événement et avoir des répercussions sur le reste du circuit”, souligne ainsi le document, selon l’Equipe. Une sanction pourrait désormais être au programme, sous la forme d’une lourde amende et même d’une suspension qui pourrait atteindre 3 ans.>> A lire aussi – Un record de gains battu dans le tennis féminin

Francine Pernod

Francine Pernod

Laissez vos commentaires!